Vente de pur-sang arabes Arqana : prix moyen en hausse

Chaque année, la Société Arqana et l’AFAC (Association Française du cheval Arabe de Course) organisent une vente aux enchères réservée aux chevaux pur-sang arabes. Cette vente a lieu traditionnellement le jeudi précédant le Prix de l’Arc de Triomphe, à l’hippodrome de Saint-Cloud.

Eleveurs français et clientèle internationale

De nombreux acheteurs étrangers, particuliers ou courtiers, viennent chaque année faire leurs achats sur cette vente spécialisée où sont présentés à la vente des pur- sang arabes issus en majorité de l’élevage français. Avec 84 lots présentés et 70 de vendus le cru 2015 Arqana a généré un chiffre d’affaires de 2 457 000 euros soit une hausse de 27% par rapport à l’édition 2014.

Si le pourcentage de vente est sensiblement plus bas (à peine 1%) par rapport à l’an der- nier, le prix moyen est par contre passé de 30 100 euros en 2014 à 35 100 euros, soit une progression de 16 %. Les deux ans ont bien profité de cette embellie du marché, dont notamment le Top Price Mont d’Or (Mahabb x Mendra), présenté par le Haras de Mandore et acheté par Jean-Pierre Deroubaix (FBA) pour 210 000 euros. Ce poulain est le propre frère de Manark, gagnant de la Dubaï Kahayla Classic (Gr.1PA) fin mars à Meydan.

Des Haras prestigieux

Le Haras de Mandore se place en tête des ventes de cette vacation avec également Ehwaz (Munjiz x Cherazade) acquis par Khalifa bin Hamad Al Attiyah sur une enchère de 170 000 euros et Melk (Munjiz x Florihala) adjugé à Gérard Larrieu (Chantilly Bloodstock Agency) pour 150 000 euros. Le succès des produits de l’étalon Munjiz s’est confirmé chez les deux ans avec deux autres enchères supérieures à 100 000 euros : July du Falgas (Munjiz x Djoulia du Falgas), présentée par le Haras de Thouars, adjugée à 150 000 euros à Mandore Agency et Suleyman (Munjiz x Salma Thabeth), présenté par Yann Creff pour le compte de Robert Litt et acquis par Sandrine Tarrou sur l’enchère de 125 000 euros.

Dans la catégorie des chevaux à l’entraînement, la plus forte enchère revient à la pouliche Spiralle (Njewman x Speed) présentée par Philippe Sogorb pour le compte d’Yves Plantin. Elle est partie dans le panier de Gérard Larrieu pour 150 000 euros. A trois ans, Spiralle est gagnante du Prix Dunixi à Mont de Marsan et du Prix Saint- Laurent à Dax. C’est la propre sœur de Spleen, gagnante du Prix Razzia III (Gr.3PA) et deuxième de deux groupes 1PA.

La deuxième enchère pour cette catégorie revient aussi à une fille de Njewman, Verracruz (de Verlize). Cette pouli- che s’est placée deuxième pour ses deux premières cour- ses à La Teste de Buch et à Mont-de-Marsan. Elle est elle aussi née chez Yves Plantin. Toutes deux rejoindront le Qatar. Dans la catégorie endurance, initiée en 2014, sur les huit lots présentés à la vente, cinq ont trouvé acquéreurs dont quatre pour Khalifa Ghanim Almari qui a investi un total de 105 000 euros.

Record d’enchère pour un hongre de 4 ans

L’enchère la plus élevée de cette catégorie, 32 000 euros, revient à Pyrex de Ghazal (Akbar x Perle de Ghazal), un hongre de 4 ans. Cette édition 2015 était globale- ment satisfaisante pour les éle- veurs présents puisque seule- ment 14 produits sur 84 ont été rachetés. Il est cependant à noter que ce sont les juments qui ont eu le plus de peine à trouver acquéreur puisque sur les dix sujets présentés, six seulement furent vendues.