Muraaqib le revanchard

C’est sur un hippodrome bondé, en très grande partie grâce à la présence des professionnels venus pour les ventes de yearlings, que se sont courues à Deauville deux groupes 1 pour pur-sang arabes. Après deux jours de pluie ininterrompue, le soleil était de retour mais le terrain était collant.

L es premières épreuves pour pur-sang arabe ont débuté à 16 h 00 avec l’arrivée des trois ans sur le ring de présentation. Onze chevaux étaient au départ dont les quatre premiers de la Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr.1PA) de Chantilly : Mabrooka (Mahabb x Shamayl), Muraaqib (Munjiz x Tashreefat), Cakouet de Bozouls (Dahess x Udjidor de Bozouls) et Amjad Al Aziz (Dahess x Aghami).

La pouliche Mabrooka totalisait trois victoires pour trois participations. Un autre cheval au palmarès impressionnant était présent, venu spécialement du Maroc : Amenvol MOR (Amenemhat x Voila des Cedres), appartenant au Dr Azeddine Sedrati, neuf victoires et 3 deuxièmes places pour 12 participations. La revanche de Muraaqib Amenvol prend la tête des opérations dès la sortie des stalles, suivi de Cakouet de Bozouls. Muraaqib est en quatrième position tandis que Mabrooka est placée en fin de peloton. Elle se déplace dans la ligne d’en face et sort du dernier virage à l’extérieur du peloton.

Muraaqib se dégage et attaque tandis que Mabrooka, régulière, doit cependant faire face à l’accélération d’Alsaker (AF Albahar x Jakkarta). Muraaqib franchit la ligne, détaché de 3 longueurs devant Alsaker et Mabrooka sauve de peu la troisième place d’une courte tête devant RB Burn (Majd Al Arab x Burnie Gee PW). Muraaqib est né chez Shadwell France et est entraîné par François Rohaut, tout comme son père Munjiz, vainqueur sur ce même hippodrome il y a dix ans (Prix du Président des Emirats Arabes Unis Derby des 4 ans).Sa mère Tashreefat par Bengali d’Albret est un pur produit Shadwell et sa deuxième mère Seglaoui (Tidjani x Shade par Medicq Allah) est née chez Martial Bouasseuil et a totalisé 3 victoires et 3 troisièmes places pour sept participations.

C’est la sœur utérine de Saklawi (par Dormane), vainqueur entre autres de la Coupe des Nations à Lyon sous l’entraînement de JeanPierre Totain. Doublé pour l’élevage d’Hassan Mousli et l’entraîneur Thomas Fourcy La course suivante, toujours un groupe 1PA était réservée aux chevaux de 4 ans et plus et se disputait sur 2 000 m. Dix chevaux étaient au départ dont du lourd : Al Mourtajez (Dahess x Arwa) huit courses, 6 victoires et 2 deuxièmes places (vainqueur de cette épreuve l’an dernier et de HH The Emir’s Sword (Gr.1PA) à Doha en février dernier ; Al Mouwaffak (Azadi x Morgane de Piboul), vainqueur entre autres du Qatar Arabian Trophy des poulains de 3 ans à Saint-Cloud (Gr.1PA); Djet Taouy (Dahess x Win Taouy) deuxième du Shadwell Dubai International Stakes (Gr.1PA) il y a trois semaines à Newbury et la pouliche Youjiza MOR (Munjiz x Yousra) dix victoires et 8 places pour 19 participations au Maroc. Elle a reçu le HH Sheikha Fatima Darley Awards des pouliches de 3 ans pour sa saison 2014.

Le départ est donné à 16 h 50 et les dix partants s’élancent, menés par Al Mourtajez sous la selle de Julien Augé. A l’arrivée dans la ligne droite, il semble vouloir s’envoler seul vers la victoire mais c’eut été sans compter sur son partenaire d’écurie Al Mouwaffak, monté par Grébory Benoist, qui le rejoint et qui lutte fort pour le dépasser, mais il lui manquera une courte tête pour faire plier Al Mourtajez. Beau doublé pour l’élevage d’Hassan Mousli, Nadia Mousalli et Faiz Al Elweet et pour l’entraînement de Thomas Fourcy qui était en selle pour les toutes premières courses de ces deux chevaux d’exception. Thomas Fourcy et Hassan Mousli, un duo gagnant à Deauville.