Maria Alvarez ajoute 2 médailles d’Or à son palmarès

Maria Alvarez, sur Tarathata, a gagné le Championnat d’Espagne d’Endurance 2015 à Bàscara en remportant le sprint final devant Alex Luque et AraiPolvorillo, tandis que Cristina Yebra et Girola-deQuercus sont arrivés troisièmes à près d’une minute des vainqueurs. Par équipes Alvarez a pris une seconde médaille d’Or avec la Catalogne.

L es CEI de Bàscara 2015 ont eu lieu le premier week-end du mois de mai à l’hippodrome de Bàscara (Gérone) et ses alentours, avec les Pyrénées au nord et la Méditerranée à l’est. Au total il y avait 76 couples au départ, dont 32 se sont classés. Les conditions météo étaient agréables et le parcours présentait un meilleur sol que celui de l’année précédente. Championnat d’Espagne Senior

La course la plus importante du week-end était sans aucun doute la CEI*** du Championnat d’Espagne 2015 Senior, disputée le samedi 2 mai sur un parcours de 160 kilomètres et cinq boucles de 40, 29, 40, 28 et 23 km respectivement. Les 32 couples inscrits ont pris le départ à six heures du matin, à un rythme modéré, jusqu’à ce que l’aube ait commencé à éclairer la piste. Ensuite, la vitesse a augmenté bien vite et 19 sont arrivés plus ou moins groupés, vers huit heures.

Un des 19 a loupé son trot au vetgate, tandis qu’un autre a abandonné, et au cours de la deuxième boucle Rebecca Pinder, Maialen Calvo et Alex Crivillé ont choisi un rythme moins exigeant. Ce qui fit qu’à la fin de cette deuxième boucle, ils étaient 14 en tête de course, de nouveau presque ensemble à l’arrivée, avec deux autres éliminés sur le trot du deuxième vetgate. Sur la troisième boucle, sur le même parcours que la première, le groupe de tête est resté groupé et les 12 sont arrivés une troisième fois presque ensemble, mais cette fois-ci ils étaient 6 à ne pas passer le trot au vetgate.

De son côté Flyng-Tornade (Tornado de Syrah x Irabelle Blaziet), monté par Agda Muixí, a pris près de dix minutes pour récupérer, et a perdu le contact avec les cinq premiers qui allaient se disputer les médailles sur les deux dernières boucles et qui partirent dans l’ordre suivant sur la quatrième: Angel Soy sur For-Xinxeta, Maria Alvarez sur Tarathata (Zadie d’Espiens x Latifa El Fayssett), Ivan Padrós sur Rieden, Cristina Yebra sur Girola-de-Quercus et Alex Luque sur Arai-Polvorillo.

Les différences étaient minimes, le regroupement prévisible, et ils arrivaient de nouveau ensemble, mais au vetgate Rieden ne passait pas le trot. Pour la boucle finale de 23 kilomètres Angel Soy et ForXinxeta partaient en premiers, suivis de Alex Luque et Arai-Polvorillo à 27 secondes, Maria Alvarez et Tarathata à 56 secondes et Cristina Yebra et Girola-deQuercus à presqu’une minute et demie. Le rythme montait à plus de 25 km/h de moyenne, une vitesse que ForXinxeta et Angel Soy ne pouvaient plus suivre. Dans les derniers kilomètres on voyait clairement que la médaille d’Or serait une affaire entre Maria Alvarez sur Tarathata et Alex Luque sur Arai-Polvorillo, qui arrivaient ensemble à l’hippodrome de Bàscara avec une minute d’avance sur Cristina Yebra et Girola-de-Quercus.

Et sur l’hippodrome, au sprint, Tarathata s’imposait sans problèmes sur Arai-Polvorillo, puis Girola-de-Quercus arrivait troisième. Angel Soy et For-Xinxeta finissaient quatrièmes, suivis de Agda Muixí sur Flyng-Tornade, qui remportera la « meilleure condition » le lendemain. Puis Laia Vaqué et Galeno-Longo (Far-Roukh x AlbGalina), superbes sur les deux dernières boucles, arrivaient sixièmes, suivis des frères Casals, Bernat sur Aruska-de-Vilaformiu et Oriol sur Rania-deMontamel (Kerbella x Boueina).

L’équipe catalane était la seule équipe à qualifier assez de couples pour décrocher une médaille, et prenait la médaille d’Or par Équipes. Le jour d’avant, vendredi 1er mai, il y avait deux courses supplémentaires, une CEI deux étoiles sur 120 kilomètres en 4 boucles et une CEI une étoile sur 85 kilomètres en 3 boucles, avec une participation de 37 couples sur la première et de 7 couples sur la seconde.

La course deux étoiles, en dépit d’une participation nombreuse, ne présentait pas beaucoup de concurrence vu qu’elle était dominée par les cavaliers et cavalières de l’équipe de Juma’s Team, qui courraient en deux groupes : un groupe en tête de course et un autre un peu moins vite.

Le classement final révèle cette réalité avec les sept premières positions occupées par des couples de cette équipe: Nuria Serrabassa sur Pava, Omar Blanco sur Twyst-Maison-Blanche (Arques Perspex x Hishame de l’Ardus), Sandra Dachs sur Souletoile-deSommant (Kharamehl El Calif x Etoile de Sainpuit), Paula Muntala sur Sowan-Courthouse (Sihawan x Sapho Courthouse), Angel Soy sur Sirocco-des-Comtie AA (Sadepers x Vonette), Anna Casellas sur TililaFeuillee (Eir des Jamets x Gomina II) et Laura Fernandez sur Double-Vee (Vert Olive x Vahana).

Dans le CEI* la chose était bien plus intéressante avec Jordi Comellas sur Kingdom qui marquait un bon rythme dès la première boucle, accompagné par Laia Soria et Massai (Factot x Mon Kira), un magnifique pur-sang arabe de l’écurie d’Alex Luque. Ils sont arrivés ensemble au premier vetgate où Massai prenait un avantage de presque quatre minutes sur Kingdom, puis il augmentait cet avantage sur la deuxième boucle. Au second vetgate Kingdom ne passait pas le contrôle de trot. Sur la troisième boucle Laura Soria et Massai roulaient à plus de 20 km/h de moyenne et arrivaient vainqueurs. Maria Vivet et Djam-Djou (Djou Said x Djamila du Mas) finissaient deuxièmes à 25 minutes des premiers, mais Djam-Djou ne passait pas son trot final, et donc la deuxième place passait à Gil Casallarch sur Noblemann (Njewman x Nouillaugratin) et le troisième à Ana Fonseca sur Franc-de-la-Illa.