La Fête du Cheval Arabe en Midi-Pyrénées

Pour sa troisième édition, la Fête du Cheval Arabe en Midi-Pyrénées était l’invitée de Prayssac dans le Lot. Une charmante petite ville au milieu des vignobles d’appellation « Vins de Cahors ».

Philippe Lagarde, éleveur et Président d’une Association locale dynamique : « Pas Trot de Galop » a organisé dans sa ville avec Michel Gouzy, nouveau Président de l’ACAMP, cette manifestation autour du Cheval Arabe. Au programme un concours Amateur, un concours national C et une Ridden-Class entrecoupés de plusieurs spectacles dont l’un nous a particulièrement interpellés : une démonstration d’équitation éthologique avec Alfade étalon arabe de l’élevage Orient Arabian.

En licol puis juste avec un stick pour guider le cheval, la cavalière Leslie a évolué sur le terrain aux trois allures, un spectacle d’autant plus impressionnant que l’étalon était dans un environnement inhabituel avec des juments non loin ! Bien que le Concours Amateur, programmé le samedi matin, ait été perturbé par la pluie, obligeant les organisateurs à reporter les deux épreuves d’autant que le terrain en herbe était devenu glissant, l’apparition d’un soleil généreux l’après-midi a permis de rattraper ce décalage…

Une trentaine de chevaux en National C et six en Amateur venus en majorité du grand Sud-Ouest et de Bretagne participaient à cette manifestation. Des classes Amateur qui s’inscrivent désormais dans les épreuves de Show et qui permettent aux présentateurs novices comme aux chevaux d’acquérir une expérience indispensable avant de participer à des concours de niveau National et pourquoi pas International !

Dans la classe des Juniors femelles, Pacifica des Aubues (Mytic des Aubus et Antartica) est première, suivie de Laryana des Aubues (Rafahag et Lareva) toutes deux classées en catégorie B, une belle prestation pour le Haras de la Châtaignière. Sun Elekra (RP Armani et FLA Eklipse) et Eole de Maraval (Psyké de Lafon et Epifana RV) sont respectivement troisième et quatrième. Dans la Classe des Seniors femelles, une seule jument : F.L.A. Eklypse (Mistyck el Saintonge et Sun Edyka) classée en catégorie C et un seul participant aussi en Junior mâle : SH Masha Allah (Ishtar et RP Miracula) de l’élevage aquitain SH Ibéric Arabians classé en catégorie B.

Trois juges pour ces épreuves Amateur : Alain Coural juge référent, accompagné de Didier Rivière et Marc Veray. Le National C Trois belles pouliches d’un an s’échauffent sur le collecting ring… Myriam Dat, fidèle speakerine des concours, annonce ainsi le début des classes National C. Trois juges également sur le terrain pour les notations : Alain Coural, Marc Veray et Eric Gear. JeanBernard Kupaj quant à lui assurait le service disciplinaire. Les deux pouliches d’un an sélectionnées pour le Championnat sont : Kenelm Lady Fantasy par ZT Shakfantasy et Kenelm Louiziana et Angelinah des Aubues par Maximilian et Angelikah, respectivement première et deuxième. Dans la Classe des pouliches de 2 ans, Hasmilah Shakandah par Shanghai EA et Perfect Along Bay prend la première place avec deux 20 pour la tête et l’encolure.

Hikuptah Jesmerah par Maghribi et Hikuptah Jade est deuxième. Arrive la Classe des pouliches de 3 ans : Joseph’s Violetta, une fille de Piruet et de HTS Victoria, et Hikuptah Jasmina par Maghribi et Hikuptah Jade sont toutes deux sélectionnées pour le Championnat. Deux juments seulement dans la Classe des 4-6 ans et idem dans celle des 6 ans et plus ; les juments étant souvent suitées, elles sont donc moins disponibles pour le Show ! Pour la Classe des 4-6 ans : Melya des Aubues par Yalta des Aubus et Shamilah Meninah est première tandis que Kenelm Louiziana par Kenelm Elazri et Loïs se classe deuxième.

Dans la Classe suivante, celle des juments de 6 ans et plus Angola du Greou, une fille de WH justice et d’Esmeralda du Greou et MS Dunja par Mirok Monpelou et Dobrynia sont respectivement première et seconde. Si la pluie avait perturbé le programme de la matinée, en revanche la journée s’est terminée sous un soleil généreux et bienveillant. Un bel augure pour le lendemain… Soirée couscous avec ambiance musique orientale pour le dîner des éleveurs.


L’imprévu du dimanche !

L’organisation a dû faire face à un imprévu de taille le dimanche matin ! Catherine Souef, secrétaire de l’ACAMP, qui assurait avec compétence la bureautique du concours, n’a pu venir et bien sûr elle avait avec elle tout le matériel informatique. La naissance d’un poulain dont la survie était aléatoire l’a bloquée à son élevage. Ce sont bien sûr des moments difficiles et chacun en connaît les enjeux. Avec beaucoup de sang-froid Michel Gouzy et son équipe ont géré sans grande difficulté cet imprévu en reprenant les bonnes vieilles méthodes. Calculette, crayon et papier ! Gilbert Oustin, trésorier de l’ACAMP aidé par Solange Leroy d’Audéric ont pris la relève du bureau avec une cordiale entente.

Une anecdote peu banale qui mérite de réfléchir sur notre dépendance à la technicité… L’arrivée des juges annonce le début des épreuves de la journée. Les quatre poulains d’un an sont déjà sur le collecting ring et le bureau est prêt. Premier de sa catégorie : Elje Van Avalon (Van Gogh et Avalon Remember) et Avalon Initial (Inizio et Asyas Tiffany) deuxième, deux poulains d’un an de qualité avec un point d’écart seulement.

Dans la classe des poulains de 2 ans, ils sont également quatre à défendre leur place au Championnat. Slatan de Lafon, un fils de Shanghai EA et Vassilia arrive en tête avec trois 20 pour le mouvement et Tsar Nerio un fils de Largo de Sarjevane et Odalys de Lafon deuxième avec un score très honorable. Quatre poulains aussi dans la classe des 3 ans : Magellan EB (MF Aryan El Thessa et Tchata Maya Sara) et Naim de l’Olivier (BS Specific et Hikuptah Nejma) sont respectivement premier et deuxième.