Festival de S.A. Sheikh Mansoor bin Zayed

Le 31 mai l’hippodrome de Tor Sluzewiec, près de Varsovie, accueillait trois épreuves du Festival de S.A. Sheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan : une épreuve du championnat du monde des apprentis jockey, une manche de la Sh. Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup et une course comptant pour le championnat du monde des cavalières.

Dans le monde du pur-sang arabe, la Pologne a une très bonne réputation d’élevage que ce soit pour les chevaux de show, d’endurance ou de course sur hippodrome. Il y a presque un siècle que les courses officielles spécifiques à la race ont débuté dans le pays qui utilisait ces épreuves pour la sélection des chevaux.

En 2014, 222 courses se sont courues dont un groupe 3PA, 15 listed nationales et 10 groupes nationaux, pour un total d’allocations de 732 500 euros. Presque 400 chevaux sont chaque année à l’entraînement. Les courses du jour La réunion du 31 mai 2015 clôturait la grande semaine de la Conférence Mondiale du Cheval Arabe de course organisée par le Festival de S.A. Sh. Mansoor bin Zayed Al Nahyan.

Tous les invités étaient conviés à assister à cette réunion et à un déjeuner sur l’hippodrome. La première des épreuves du Festival, la course pour les apprentis jockey se disputait sur 2 000 m et était réservée aux chevaux de 4 ans et plus élevés en Pologne. Les chevaux avaient été attribués aux apprentis quatre jours avant la course, par tirage au sort. Les cavaliers et cavalières, dix au total, représentaient quatre continents.

L’épreuve fut remportée par la Belge Zoe Van de Velde sur Perfektor (Akbars x Pianistka) avec 11 longueurs d’avance sur le benjamin de la course, l’apprenti marocain de 16 ans Omar Lakjal qui montait Benefis (Grafik x Bila). La jeune cavalière belge n’était initialement pas prévue à l’épreuve mais un des apprentis étant retenu, elle fut sélectionnée au dernier moment, un joli coup du sort. Ameretto en tête pour le bonus Dix pur-sang arabes de 4 ans et plus étaient au départ de la sixième épreuve 2015 de la Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan qui se disputait sur 2400 m et était ouverte aux chevaux étrangers.

L’allocation totale était de 140 000 Zloty, soit environ 33 500 euros. Trois chevaux français étaient au départ Ameretto (Amer x Win Taouy) qui défendait les couleurs d’Edwina Stud, l’écurie de son naisseur Paul Daverio, Ussam de Carrere (Njewman x Assada El Baraka) né chez Guy Dell’Ova et Wameria (Amer x Wilija) né chez son propriétaire Lutetia Arabians que nous avons plus l’habitude en France de croiser sur les rings de show.

C’est une fois encore Ameretto qui remporte l’épreuve devant Westim (Nougatin x Wienerva). Ameretto, étalon gris de 9 ans, détient le record sur cette série de courses avec ce jour là sa sixième victoire, dont la quatrième sur la piste de Sluzewiec. Depuis, Ameretto a participé à une autre épreuve du challenge à Duindigt, en Hollande où il s’est placé deuxième. A ce jour il est en tête du classement aux points de l’année 2015, qui lui permettra peut-être d’obtenir le bonus pour la quatrième année consécutive. Mais avant, il lui reste une autre course à courir, ici même à Sluzewiec, le 23 Août.

Neuvième épreuve de la saison 2015 comptant pour le Championnat du Monde féminin de S.A. Sheikha Fatima bint Mubarak, la course du jour réservée aux cavalières se disputait sur 1 800 m et se courait sur des pur-sang arabes de 4 ans et plus. Comme pour les apprentis, l’attribution des chevaux avait été faite par tirage au sort quatre jours plus tôt.

Dix cavalières étaient en lice pour se sélectionner pour la finale qui se courra à Abu Dhabi le 8 novembre. La cavalière marocaine Bouchra Marmoul s’impose d’une encolure avec l’étalon gris de 7 ans Wasilew (Ontario HF x Warta), devant l’Irlandaise Aileen O’Sullivan sur Zahim (Marwan I x Zanja),un hongre bai de 5 ans. Bouchra, qui monte depuis un an, est la première femme jockey du Maroc. Elle remporte ici sa première victoire et met son pays à l’honneur, aidée en cela par le jeune Omar Lakjal qui a décroché la deuxième place sur la course réservée aux apprentis.