Coupe des Nations des Jeunes Cavaliers

Seuls 28 cavaliers ont pris le départ de cette Coupe des Nations.

Les jeunes Français prennent les huit premières places du classement. La médaille d’or est pour Paul Vandekerckhove, 15 ans, associé à Targula Larzac, une jument de 8 ans, par Saïd Lotois, qui a couru à une moyenne de 20,50 km/h et à 27,11 km/h sur la dernière boucle. Très heureux, ce jeune garçon a commencé à monter en endurance il y a quatre ans et depuis deux ans à haut niveau.

C’était sa sixième course de 120 km avec le même cheval, que son père Guillaume, à la tête de l’élevage du Lauragais près de Castelnaudary lui a acheté. « C’est une course difficile car le sol était dur, avec beaucoup de racines, ayant perdu le sable recouvrant les rochers. La jument bien entraînée a terminé avec un cardiaque de 51. Je suis d’autant plus content qu’à Lignières en juin dernier j’avais été éliminé à l’arrivée. »

La médaille d’argent revient à Emma Francès, fille de Jean-Philippe, qui termine au sprint à trois secondes de Paul, avec Quokin de Psa, un Selle Français hongre de 11 ans, par Tarzan de Jano qu’elle monte depuis deux ans. La jeune fille de 15 ans, monte presque tous les jours. Son père très content de son résultat reconnaît que sa fille est en avance par rapport à lui au même âge.

Le bronze est pour Henriette Dursel, 19 ans, montant un hongre de huit ans par Ismaël d’Aubanel, Tamour d’Isa. Elle s’entraîne avec Virginie Atger et Angel Lazès, (5ème de la Coupe des Nations senior la veille, ndlr), aux écuries Blue Ride dans le Var. Henriette confirme son titre de championne de France lors du championnat des As à Lignières en août dernier. Le podium par équipe revient à la France, suivie de de la Belgique et des Pays Bas.

Une grosse déception pour le jeune cavalier belge Raphaël Van Cauter qui après avoir mené la course de bout en bout, a été éliminé, disqualifié pour boiterie, suite au dernier contrôle vétérinaire de son cheval Hilal S. Pierre Arnould, entraîneur sélectionneur de l’équipe belge d’endurance a déclaré que cette élimination était justifiée, même si Raphaël a fait une course remarquable. Bénédicte Edmond Bon, sélectionneuse de l’équipe de France, était radieuse après ce résultat : « Nous ne sommes pas allés au Chili, n’ayant pas le budget pour transporter les chevaux, soit 15 000€ par équidé ! Mais Fontainebleau permet à nos jeunes classés d’être présélectionnés pour le Championnat d’Europe jeunes cavaliers en 2016, c’est l’essentiel. »

La CEI** a une fois de plus démontré le talent de nos cavaliers. 71 partants, dont 20 amateurs sont partis dans une atmosphère humide, sur la première boucle longue de 34 km avec un dénivelé de 351 mètres. Contrairement à la veille, cette course n’a pas causé beaucoup d’éliminations. Seuls 15 cavaliers n’ont pas été classés. La vitesse fut moins élevée et le terrain détrempé par les pluies des jours précédents a incité à plus de prudence, et puis, ce n’était pas une coupe des nations ! Un Emirati, Ali Ghanim Al Ali qui montait Tactic de Lap a gardé sa place de troisième sur les deux dernières boucles.

En revanche, les Français ont remonté de la onzième à la première place pour Mélodie Théolissat qui finit à une moyenne générale horaire de 20,48 et de 25,07 sur la dernière boucle et du treizième rang à la deuxième place pour Roman Lafaure à une moyenne générale de 20,21 km/h, avec Senjab du Petit Roux par Kahlan. Mélodie montait Toscane des Pacoulis, une jument de 8 ans par Bey Sin Savignac. Son sourire éclatant reflétait sa joie : « J’ai dû régler beaucoup de choses tout au long de la course.

C’est une jument très compliquée, mais on y est arrivé ! Elle a une classe de galop rare. Et à l’arrivée, elle était très en forme. » 60 cavaliers au départ de la CEI* La course fut remportée par Khalaf El Gaith, un Emirati qui montait Durance en Provence et qui a réalisé une moyenne générale de 21 km/h. Le belge Robin Bouton prend la deuxième place avec Hill S Obiwan. La troisième place est pour le Français Bruno Gerland avec Skalah de Riveyrac. Il y eut onze éliminés dont deux abandons. Cette épreuve fut entachée par un très grave accident pour un cheval, monté par une Française, Virtuose, qui en plein galop est tombé, après s’être pris l’antérieur dans une racine.

La gravité de la blessure et la douleur de l’animal ont entraîné son euthanasie. Le président du jury, Christian Léon a tenu à en faire part lors de la remise des prix, annonçant un communiqué officiel, publié dans les heures qui ont suivi, afin d’éviter tout commentaire sur les réseaux sociaux. Il a aussi félicité les jeunes cavaliers français qui, sur une boucle, voyant une des leurs tomber, se sont tous arrêtés afin de l’aider à rattraper son cheval et la remettre en selle. Un vrai bel esprit d’équipe.

Cette journée du samedi se termina par la remise du Prix Spécifique Endurance du Développement Durable à Laetitia Goncalves, (deuxième de la Coupe des Nations seniors le samedi, ndlr). Gilles Cabardos lui offrit de la part de Monsieur Valério de l’élevage d’Ainoha, une saillie. Ces deux jours se déroulèrent dans un cadre splendide avec une bonne organisation malgré la météo.