Balios, le premier capteur connecté destiné à l‘équitation

Balios, le premier capteur connecté destiné à l‘équitation

Très simple d’utilisation, ce capteur fixé à la sangle, s’allume tout seul, en début de séance. Celui-ci sert à analyser l’intensité, la qualité de la locomotion, le temps passé à chaque allure, à chaque main et, séance après séance, les données recueillies constitueront un historique des entraînements et de l’état de forme de chaque cheval.

Ce suivi gagnera à être partagé par le coach, le vétérinaire, et bien sûr par le cavalier pour que chacun puisse s’adapter aux besoins du cheval. Fixé à la sangle, Balios renvoie sur le smartphone du cavalier des données précises et objectives qui mesurent ses progrès tout en évaluant le degré de bien-être au travail du cheval.

Dans sa version premium il donnera aux cavaliers à la recherche de plus de technicité, l’analyse des tracés, de la cadence, de l’amplitude des foulées, de la vitesse etc. Ils disposeront ainsi d’un œil extérieur objectif et précis sur un parcours d’obstacle, une reprise de dressage, un entrainement en endurance.

Balios s’adapte à tout type de sangle et se connecte en Bluetooth sur une application smartphone gratuite. Les données recueillies sont stockées et permettent aux vétérinaires, ostéopathe et maréchal-ferrant d’adapter leurs soins. Les informations transmises sont très nombreuses : identification d’allure, sa symétrie et sa cadence, rebond et propulsion, le tracé et les trajectoires de saut, la vitesse, l’amplitude des foulées, etc. Balios fonctionne en Bluetooth, est compatible avec IOS et Android, a huit heures d’autonomie en fonctionnement et est résistant à l’eau et aux chocs.

De nombreux cavaliers de haut niveau, le testent actuellement. Equisense a dévoilé Balios au grand public, lors d’une campagne de crowdfunding (financement participatif) sur la plate-forme kickstarter dès début novembre.

Le produit est déjà disponible en prévente et sera commercialisé d’ici quelques mois. Ce sera un outil à la portée de tous les cavaliers, le prix public annoncé étant de 250 euros. Il sera vendu à partir d’avril 2016 dans tous les magasins dédiés aux sports équestres et sur internet.